Politiques linguistiques et sociodidactique en Algérie : un regard de chercheure et de coopérante

Claude CORTIER

Chercheure associée UMR ICAR et Laboratoire LISODIP, ENS Alger

7 mars 2018

Engagée en 2004 dans le programme de coopération « Ecole doctorale algéro-française de français », j’ai donné régulièrement des séminaires en Algérie et encadré des mémoires de magister et des thèses, comme beaucoup d’autres collègues français d’ailleurs, puisque ce projet a mobilisé pendant plusieurs années plus de 300 enseignants-chercheurs. Ces premiers travaux m’ont aidée à approcher la réalité du plurilinguisme algérien, dans sa diversité et ses enjeux mais aussi ses conflits et ont confirmé la nécessité d’une approche sociodidactique micro et macro.



Citer ce billet
Laurie Boyer (2018, 7 mars). Politiques linguistiques et sociodidactique en Algérie : un regard de chercheure et de coopérante. ELSE - Éducation en langues secondes et étrangères. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o5pn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search