La création artistique avec les élèves allophones : en finir avec le “détour”!

Maud SÉRUSCLAT-NATALE

Doctorante en sciences du langage, Université Paul Valéry Montpellier III, laboratoire Praxiling. « Doctorante associée » à MA avec GRANIT, scènes nationales

12 décembre 2018

Notre proposition s’appuie sur un projet artistique participatif « de terrain » mené avec une scène nationale et une centaine d’élèves allophones âgés de 10 à 19 ans dans la région de Montbéliard-Belfort en 2016/2017. Pendant huit mois, six artistes européens plurilingues issus de diverses disciplines (arts plastiques, poésie, cinéma, musique et théâtre) se sont interrogés avec les participants sur les langues. Ils en ont fait le catalyseur de leurs créations et ont inventé « PARLEMONDE[1] ».

Nourri par les recherches en sciences du langage et en didactique des langues et des cultures des vingt dernières années, PARLEMONDE est issu d’une coopération inter-institutionnelle  (éducation nationale avec CASNAV et DAAC[2], scène nationale, partenaires associatifs) qui place au centre de sa dynamique le plurilinguisme et la reconnaissance des répertoires langagiers de chacun (Coste, Moore & Zarate 1997, Coste 2010) et mise sur la patrimonialisation de la diversité du territoire (Rigaux, 2012).

Nous proposons de nous arrêter plus particulièrement sur l’un des projets artistiques issus de PARLEMONDE : l’exposition Orientations (un partage des chemins) conçue par l’artiste chorégraphe et plasticien David Subal et des élèves allophones lycéens en 2017 et qui a été réexposée de septembre à novembre 2018. Nous présenterons ce travail en termes d’enjeux artistiques mais aussi pédagogiques pour les élèves participants du point de vue de la production des œuvres mais nous évoquerons également quelques éléments documentant leur réception par le public, 18 mois après leur création. Nous questionnerons plus particulièrement le rôle de la trace singulière qu’est l’œuvre d’art, une trace qui parle et qui fait parler, devenant pivot central de la rencontre et moyen potentiel de déconstruire les représentations (Jodelet, 1991) liées à l’altérité linguistique et culturelle.

 

– Site compagnon de PARLEMONDE ici : http://parlemonde.mascenenationale-creative.com 
– PARLEMONDE 2 sera créé du 9 au 15 mai 2019.
– CASNAV : Centre Académique pour la Scolarisation des élèves Nouvellement Arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de Voyageurs.
– DAAC : Délégation académique à l’action culturelle



Citer ce billet
Laurie Boyer (2018, 12 décembre). La création artistique avec les élèves allophones : en finir avec le “détour”! ELSE - Éducation en langues secondes et étrangères. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o5pt

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search