Intercompréhension, transfert et plurilinguisme à l’école andorrane

Martine Marquillo Larruy

Professeur des universités en sciences du langage, Université Lyon 2

25 février 2015 

La première partie de cet exposé rendra compte de la spécificité du contexte sociolinguistique de l’Andorre et de l’originalité de l’école plurilingue andorrane. On s’intéressera ensuite à une expérience qui avait pour objectif de mettre en évidence les manières de faire des élèves face à une tâche inhabituelle de compréhension écrite (traduire des recettes du malaisien au catalan), tâche qui sollicitait les compétences d’intercompréhension et de transfert des élèves.



Citer ce billet
Laurie Boyer (2015, 25 février). Intercompréhension, transfert et plurilinguisme à l’école andorrane. ELSE - Éducation en langues secondes et étrangères. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o5ox

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search