Enjeux de la création lexicale en contexte de revitalisation linguistique : une approche didactique impliquée

Alejandra Vergara

Doctorante de l’université Lyon 2, Icar 

20 mai 2015

La situation sociolinguistique du Chili, historiquement marquée par un processus de glottophagie (Calvet, 1999), place actuellement le mapudungun parmi les langues originaires minorisées de cet Etat-Nation officiellement monolingue (espagnol). Le statut de cette langue et l’abandon progressif de sa transmission intergénérationnelle posent ainsi la question de sa « revitalisation » (Hinton & Hale, 2001) au sein de mouvements politiques de «ré-ethnification » (Catrileo, 2005). Cette communication se fonde sur une recherche ethnographique et collaborative au long cours qui porte, dans ce contexte, sur des situations d’enseignement/apprentissage du mapudungun en direction d’un public adulte et urbain.

Je me concentrerai ici sur une expérience d’immersion linguistique vécue par ce public d’apprenants dans une communauté rurale avec des « locuteurs traditionnels » (Grinevald & Bert, 2010). À partir des données filmées pendant ces séances d’immersion linguistique, j’analyserai des séquences interactionnelles centrées sur des activités de création lexicale. Il s’agira de les appréhender d’un point de vue sociolinguistique et interactionnel pour envisager leur intérêt didactique, spécialement rapporté à la construction d’un cadre « didactique des langues originaires » (Perez, 2012). Les analyses des extraits vidéo sélectionnés permettront, d’une part, d’apporter un éclairage sur ces situations spécifiques qui contribuent à la construction interactive de connaissances lexicales sur/de cette langue à travers les échanges intergénérationnels et la réflexion métalinguistique. Elles s’attacheront, d’autres part, à mettre en lumière les enjeux idéologiques sous-jacents dans les débats sur la rénovation lexicale dans ce contexte. 

Références :

– Cabré, Mª T. 2002. « Terminología y normalización lingüística ». In Jornadas EHU: LEIOA Terminología y lenguajes de especialidad Euskara Institutua. País Vasco: EHU-LEIOAKO CAMPUSA.
– Calvet (1999), L-J. 1999. Pour une écologie des langues du monde. Paris: PLON.
– Catrileo, M. (2005). « Revitalización de la lengua mapuche en Chile ». Documentos Lingüísticos y Literarios 28, p.10-17.
– Chiodi, F. et Loncon, E. 1995. Por una nueva política del lenguaje. Temas y estrategias del desarrollo lingüístico del mapudungun. Temuco: Universidad de La Frontera / Pehuén.
– Grinevald, C. & Bert, M. 2010. « Proposition de typologie des locuteurs de LED », Linguistique de terrain sur langues en danger: Locuteurs et linguistes, 35/36, p. 117-132.
– Hinton, L. et Hale, K. (éds.). 2001. The Green Book of Language Revitalization Practice. San Diego: AcademicPress.
– Pérez, S. 2012. « Vers une didactique des langues originaires du Mexique ». Revue Synergies Pays Riverains du Mékong, nº4, pp.67-79.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search